• Vivre en laïc

     Vatican II, une boussole pour notre temps 

           Dans le cadre de la Formation des diacres en vue du ministère de prêtre, le séminaire Saint-Jean propose tous les ans une session sur les laïcs… Et nous avons reçu l’année dernière une femme d’une cinquantaine d’années. Son témoignage nous a permis de comprendre ce que c’est que le sacerdoce commun des baptisés et la vocation commune des chrétiens à la sainteté au cœur du monde. Voici ce qu’elle disait… Témoignage, je crois d’une belle réception personnelle, consciente ou non du Concile Vatican II :

    VIVRE EN LAÏC

    Pour moi, aujourd’hui, c’est en premier lieu vivre mon humanité, telle qu’elle est,

    avec mon corps, mes talents, mes capacités, mes limites, et les surprises de la vie ...

    C’est Aimer la vie comme le plus beau cadeau qui m’ait été fait

    et dont je suis responsable et gérante.

    VIVRE EN LAÏC

    C’est vivre dans le monde où je suis plantée,

    avec son régime politique, ses institutions, ses associations, ses propositions,

    y être acteur au quotidien, ne pas me mettre de côté, ne pas le rejeter

    mais participer à le construire dans le respect des personnes,

    ne pas passer mon temps à le critiquer négativement,

    mais regarder les choses en face,

    réfléchir et faire des choix sans m’enfermer ou exclure.

    C’est vivre avec d’autres générations,

    des personnes d’autres nationalités, d’autres langues...

    VIVRE EN LAÏC

    C’est vivre en Eglise à la juste place donnée par mon baptême

    qui se révèle au fil des rencontres et des appels que le Seigneur me fait.

    C’est être toujours en chemin, être en questionnement,

    pour avancer vers le Père et me convertir pour m’ajuster à lui.

    C’est entretenir ce que j’ai reçu de Dieu et de mes aînés dans la foi

    (par des lectures, la prière silencieuse ou en communauté, ...)

    et en être témoin le plus possible.

    C’est ne jamais désespérer et faire équipe avec les autres acteurs de l’Eglise

    et en particulier les prêtres.

    VIVRE EN LAÏC

    c’est assurer le Ministère de la Présence de l’Eglise au monde.

    Etre là, au bord de la route des gens,

    au nom de Jésus-Christ en toute humilité.